C’est lors d’une promenade dans une brocante, cet été, que je suis tombée sur cette belle blouse en lin. Elle me faisait de l’œil avec sa belle coupe intemporelle et sa fabrication française.
Mais peu charmée par son teint blafard, je me suis dit que j’allais lui faire prendre un bon bain.

Une fois encore, la teinture naturelle m’éblouit. Grâce à quelques pelures d’oignons jaunes et un mordançage à l’alun, cette blouse renaît dans une couleur solaire et chatoyante.

Malgré l’attention portée au mordançage et à l’humidifcation de la blouse, la couleur n’est pas homogène. J’accepte et j’adore ces imperfections. 

Pour teindre cette blouse,
j’utilise les pelures d’une bonne
dizaine d’oignons jaunes.

Pour le bain de teinture, je fais bouillir
les pelures d’oignons pendant environ 1h30.

Pour faire tenir la couleur plus longtemps,
je trempe la blouse dans un bain de mordançage à l’alun.
1 cuillère à café d’alun. 2h de bain chaud.

Je laisse tremper la blouse pendant 24h. D’abord je fais chauffer durant 2h (sans ébullition), puis je laisse tremper la nuit, hors du feu. Je regarde à plusieurs reprises la couleur pour adapter le temps de trempage et je mélange régulièrement.

Alors qu’en penses-tu ? As-tu déjà essayer de teindre avec des pelures d’oignons ?
Envie de partager ta recette ou tes conseils ?